Pour plus d'informations   +33(0) 4 81 09 07 00  ou   info@1life.frlogo forum mypmi Site Forum myPMI

Comment optimiser le suivi de sa production industrielle ?

Articles d'experts

Vous avez atterri sur cette page, c’est bon signe ! Vous vous souciez des performances de votre entreprise industrielle et souhaitez sûrement savoir comment les améliorer. On le sait, dans une industrie, la production représente l’activité motrice, le poumon de l’entreprise. La concurrence étant forte, notamment avec la mondialisation, suivre et optimiser toute la gestion de la production est crucial pour perdurer et faire de la croissance sur son marché.

Pour réaliser au mieux ce suivi de production, différents sujets doivent être traités et notamment via des outils présents dans le module gestion de production de l’ERP. Plus que de simples gains en matière de fabrication, les différentes parties prenantes au cycle de production (commerce, direction, achats, fournisseurs, clients et sous-traitants) se trouveront plus satisfaites. De plus, des économies et une meilleure rentabilité sont à la clé. Découvrez donc dans cet article nos conseils pour optimiser le suivi de production de votre industrie.

1. Préparez en amont votre suivi de production

Pour bien démarrer cette optimisation de suivi de production, vous devez vous appuyer sur un état des lieux actuel de vos performances. Dégagez des chiffres et relevés sur des indicateurs pertinents tels que l’état de vos machines, des niveaux de stocks, des process actuels dans le cycle de production par exemple. Prenez l’habitude de consigner ce type d’informations dans des tableaux de bords afin de pouvoir détecter là où le bât blesse, estimer au mieux votre capacité de production et ainsi respecter les commandes de vos clients. Découvrir comment la Business Inteligence peut vous aider.

Ainsi, en ayant une vision claire sur le passé et le présent, vous augmenterez votre capacité de réaction aux commandes clients, votre agilité en cas d’imprévu et l’anticipation de retards éventuels. Un ERP peut vous permettre de tenir à jour ces tableaux de bords nous le verrons par la suite.

2. Réalisez un planning précis et réaliste

L’étape de planification est cruciale car elle est le socle à toutes les démarches commerciales : quelles sont les commandes prioritaires ? Quels délais peut-on proposer aux clients ? A-t-on besoin de passer des commandes aux fournisseurs ?

Cependant nous n’avons pas encore parlé de la pratique. L’outil utilisé majoritairement est le Diagramme de Gantt, un planning très répandu notamment pour la gestion de projet. Celui-ci permet, de manière très visuelle, d’avoir un œil sur l’ensemble des étapes du cycle de production et comment ces étapes s’inscrivent dans le temps.

Cet outil est présent dans les ERP et GPAO du marché puisqu’il est le guide du responsable de production pour l’enchainement des ordres de fabrication dans l’atelier ou l’usine. À noter, des règles d’ordonnancement doivent être mises en place pour permettre un enchainement fluide des tâches du planning si vous avez des besoins avancés en termes de planification.

En effet, l’ERP vous permet de planifier finement votre production. Étant un logiciel transversal aux différents services, les données clients (commandes, délais, quantité d’articles…) sont entrés par les commerciaux et prises en compte immédiatement par le module de gestion de production. Celui-ci calculera la capacité de l’entreprise à respecter les commandes clients en prenant en compte les ressources humaines, matérielles et temps de l’entreprise à un moment donné

3. Suivez et pilotez la production en temps réel

L’ERP vous donne la possibilité de suivre votre cycle de production en direct depuis plusieurs points d’accès simultanément selon votre nombre d’utilisateurs, quelle chance ! Gain de temps, agilité accrue et capacité de réaction aux imprévus améliorée sont les arguments vous permettant de prétendre à une croissance de vos capacités commerciales et de production.

Dans la pratique, les fonctionnalités de l’ERP utiles au pilotage des chaînes de fabrication sont par exemple les contrôles et suivi des ordres de fabrication (OF), d’approvisionnement, l’état de marche des machines (arrêt, alertes, aléas), la traçabilité des produits (matière, semi-finis, finis), ou encore l’analyse des écarts en direct. Tous ces outils permettent de prendre les décisions adéquates rapidement.

4. Analysez vos performances après coup

Tout cycle se termine par une analyse, et le cycle de production n’échappe à la règle. Dans l’optique d’optimiser le suivi de production, et dans la continuité des actions précédentes des indicateurs clés post-production doivent permettre de tirer des conclusions assez régulièrement sur l’activité manufacturière.

Les questions à se poser peuvent concerner l’identification d’axes de progression, des différences notées entre les coûts prévisionnels et réels, la recherche de marges possibles dans le futur… Pour chaque poste de production, pour chaque fabrication d’article, appuyez-vous sur des données chiffrées fournies par l’ERP pour évaluer où il y’a eu des retards ou encore des non-conformités. Analysez-en les causes et cherchez l’amélioration continue de vos process, c’est la clé de la réussite.

Ainsi, votre gestion de production s’en trouvera beaucoup plus efficiente. Vos clients seront d’autant plus satisfaits en sachant qu’une politique de qualité et de traçabilité (assurée par votre ERP) est mise en place dans votre entreprise et que les délais de livraison sont en amélioration constante.

Chez 1Life, nous proposons l’ERP Yourcegid Manufacturing PMI disposant des principales fonctionnalités citées précédemment pour optimiser le suivi de production dans les PME/PMI. Découvrez sur le lien suivant un descriptif détaillé de notre logiciel de Gestion de Production et améliorez votre performance industrielle !

Vous avez aimé cet article ? Soutenez-nous en vous abonnant à notre page LinkedIn via le bouton ci-dessous et suivez toutes nos dernières actualités !

Submit a comment